Comment « enfin » concrétiser mes rêves… Car je n’ai qu’une seule vie!

De quoi aurais-je envie de parler si ce n’est de ma propre vie, de celle qui me conduit inexorablement vers ma propre fin.

De quoi aurais-je envie de parler si j’avais devant moi toute l’éternité

Me contenterais-je d’un seul sujet ou m’éparpillerais-je de ci de là, ne sachant trop où me poser ?

Tant de vies gâchées à se chercher sans se trouver et tant de vies gâchées par la peur de rater.

Je pourrais discourir longtemps comme ça en mode « je ne m’arrête pas », mais je sais que tout ce que je pense, tout ce que j’écris peut n’avoir de sens que pour moi.

Tenir un journal est peut-être un remède pour éviter de souler les autres avec nos pensées, nos désirs, nos folies.

Tenir un journal ? J’ai abandonné cette idée je ne sais plus trop pourquoi.

Longtemps j’ai pensé que c’était parce que ma mère avait fouillé ma chambre et qu’elle s’était moquée de moi et de mon écriture.

Mais d’un autre côté, je me dis que je me suis peut-être aussi créé un souvenir négatif, parce qu’il m’arrive de ne plus très bien savoir où commence et où s’arrête le rêve. La réalité n’est-elle pas tout simplement la mienne ? Celle que je me suis crée à force de souffrances et de joies?

Parfois, je ne sais plus si ma vie est un rêve ou une réalité.

J’ai passé de nombreuses années à chercher comment gagner ma vie depuis chez moi pour ne plus jamais dépendre d’un patron, d’un horaire, de contraintes. Mais mon éducation m’a bloquée tout au long de mon parcours et j’avais du mal à sortir des critères du « vivre correctement », du « comme il se doit », du « je suis une bonne épouse et une bonne mère ».

Aujourd’hui encore, je suis constamment tiraillée entre le désir profond de vivre la vie qui m’attire, qui m’inspire et la forte pression qu’exerce sur moi l’éducation que j’ai reçue.

Il y a un autre lourd critère qui est celui de ne pas « abandonner » les miens, d’être comme les scouts « toujours prête » pour quoi qu’il se passe dans leur vie.

Mes enfants, que secrètement je désire voir dépendre de moi pour avoir une bonne raison de vivre et surtout de rester où je suis. Pour étaler quelques excuses dont je ne serai pas très fière sur mon lit de mort simplement parce que je n’ai pas fait ce que je désirais vraiment au fond de moi.

Ces enfants ont grandi, ils suivent leur propre chemin et, de fait, me laisse toute seule.

Pourtant, je le savais.

Mais peut-être que je me refusais d’y croire vraiment.

Comme ça, j’avais une bonne excuse pour ne pas faire ceci, ou ne pas faire cela.

Comme ça, je suis ici et pas là-bas et mon âme me pardonne.

Après tant de livres lus, tant de choses partagées, je suis toujours là à me demander de quoi demain sera fait pour moi.

Quel serait la condition première pour me sentir bien, heureuse, épanouie ?

Qu’est ce qui au fond de moi me donne envie de me lever le matin pleinement heureuse du jour qui vient?

Et bien, franchement, je ne sais pas.

Je me suis perdue moi-même au fil du temps.

Je me cherche à nouveau car, j’ai des envies que je ne parviens pas à assouvir.

Lesquelles ?

Par exemple…

Partir en voyage pendant un an avec pour seul bagage : un sac à dos.

J’aurais tellement aimé partir à pieds et faire le tour du monde.

Mais j’ai, ici aussi, une bonne excuse : « Je suis une femme, je ne peux donc aller partout. Je me mettrais en danger. »

Et voilà comment on bousille sa vie et ses rêves.

Si tu veux réaliser tes rêves, c’est-à-dire VIVRE TES PROPRES RÊVES et non rêver ta vie, tu devrais te bouger, te faire confiance, car tout s’arrange au fur et à mesure des jours qui passent.

Tu as quelques soucis d’argent ?

Qu’importe ! Si tu passes à l’action, si tu te prends en main, tu verras vite tes finances revenir à un niveau raisonnable et ensuite dépasser tes attentes les plus basiques.

Pour sortir la tête de l’eau, pour te mettre en chemin et gagner plus, rien ne sert de te morfondre, car cela ne rime à rien et ne conduit nulle part.

Voilà la vérité !

Pour moi qui suis sur le chemin de la fin, c’est-à-dire, qui ait derrière moi plus d’années d’écoulées qu’à écouler, je me demande ce que je ferais bien pour ne pas perdre ces belles années qu’il me reste encore à vivre.

Qui sait d’ailleurs si je mourrai demain !

Qui sait d’ailleurs si tu mourras aussi demain ?

De toute façon, à quoi bon se plaindre ? Les plaintes n’arrangent pas notre vie, c’est même plutôt le contraire, car à force de se plaindre on en oublie d’avancer parce qu’on reste dans un passé que l’on ne peut changer.

Moi, qui écrit ces lignes, je suis encore et toujours à la recherche d’émerveillements.

Eh bien, très cher lecteur, c’est aussi tout ce que je te souhaite.

Profite de la vie, profite de TA vie !

Concrétise tes rêves autant que faire se peut.

Car ta vie t’appartient et tu es la seule personne qui peut en faire ce que tu en fais. Quel que soit l’endroit où tu vis, quel que soit le montant de tes revenus…

Parce que… TA vie EST dans TA tête.

Connais-tu Nelson Mandela ?

Il a passé près de 30 longues années en prison et pourtant c’est une personnalité dont on parlera encore longtemps.

Il aurait pu se morfondre sur son sort, mais au lieu de cela il a gardé ses rêves bien vivant dans sa tête, a surmonté de dures épreuves et il s’est vu, un jour, recevoir le prix Nobel de la paix.

Un prisonnier ?

Qui aurait pu penser ça ?

Franchement, qu’est-ce que nos « petits problèmes » peuvent avoir de si graves dans notre vie de tous les jours. Il y a des personnes qui passent de dures épreuves et qui sont pourtant heureuses de vivre, qui ne se plaignent pas à tout bout de champ et qui, au contraire, nous encouragent avec leurs témoignages.

Soyons plus confiant en nos capacités, en nos projets et ayons le courage de faire face aux épreuves qui finalement nous font grandir.

Rater n’est pas rater, c’est apprendre.

L’enfant qui tombe se relève. Il apprend à marcher correctement.

Faisons de même, relevons-nous et allons de l’avant pour concrétiser nos rêves, même les plus fous  🙄

Tu veux concrétiser tes rêves ?

Alors abonne-toi au trimestriel Concrétise enfin tes rêves™ ou réclame ton hors-série gratuit (attention, c’est un envoi postal, pas un pdf) si tu ne l’as pas encore reçu en cliquant ici.

Dans Concrétise enfin tes rêves, tu recevras des idées pour

  • Gérer ton budget,
  • Augmenter tes revenus,
  • Recevoir des encouragements
  • Découvrir plein d’idées business
  • Des témoignages
  • Et bien d’autres choses encore pour booster ta vie

Bref, de quoi « Concrétiser enfin tes rêves »  🙂

Clique ici pour recevoir une édition spéciale GRATUITE et ainsi découvrir ce que te réserve “Concrétise enfin tes rêves”.

Si tu l’as déjà reçu, qu’il t’a scotché et que tu veux t’abonner alors clique ici.

En cette période de fin d’année, un cadeau (dont je garde la surprise) sera offert pour tout nouvel abonnement. Profites-en  💡